lundi 25 août 2008

knit it, save it

je duplique le message de la dame, à vos aiguilles...

L'adresse où envoyer les bonnets:

Knit Kit - Save the children - 1 St Johns Lane - London ECIM4AR - Angleterre.

Tout est dit dans le titre... 2 millions de nouveaux nés dans le monde décèdent chaque année faute d'avoir pu réguler la température de leur corps, qui s'effectue par le crâne. Une pneumonie peut leur être fatale. Or, un simple bonnet peut sauver une vie.

Knit_one_save_one


Knit one save one est le nom d'une vaste opération de solidarité. Il s'agit de tricoter 1, 2 ou 36 bonnets  avant le 21 octobre 2008. Alors, si vous avez quelques bouts de laine, un peu de temps, ou l'envie de vous essayer au tricot, c'est l'occasion ! Pour en savoir plus, c'est ICI. L'ONG "Save the children" est à l'origine de cette initiative qui allie créativité et solidarité. 200 000 bonnets ont déjà été envoyés, notamment au Tibet.

Voici les instructions pour tricoter un bonnet bébé (lisez-les, vous découvrirez que c'est simplissime !) :

Aiguilles (aig) 4mm et 5mm
Avec aig. 4mm monter 48 mailles (m) puis tricoter 3,5 cm de côte.
Changer pour des aig. de 5mm
Tricoter droit, jusqu’à ce que l’ouvrage mesure 13cm au total.
1) Tricoter 2 m ensemble, puis 2 m normalement sur toute la rangée.
2) Tricoter la rangée suivante normalement.
Répéter étapes 1) et 2) une fois.
Tricoter 2 m ensemble, puis 1 m normalement. Tricoter la rangée suivante normalement.
Avec les 18 m restantes, tricoter les mailles  2 par 2 (il reste donc 9 m).
Passer la laine à travers les 9 m restantes puis serrer. Coudre les bords pour fermer le bonnet.

Et voilà ! Enfantin, non ?

PS : en fonction de votre laine, adaptez la taille des aiguilles, le principe étant d'utiliser 2 diamètres différents pour que la partie entourant le front soit moins souple.

A vos aiguilles et n'hésitez pas à dupliquer ce post, plus nous serons nombreuses, plus nous serons efficaces !

Posté par redlaeti à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur knit it, save it

Nouveau commentaire